Détermination par la simulation du profil type et des valeurs des professionnels de la santé qui décideront de s'impliquer dans les soins aux patients atteints de COVID-19 ou de s'en retirer.

  • Funded by Canadian Institutes of Health Research (CIHR)
  • Total publications:0 publications

Grant number: 170648

Grant search

Key facts

  • Disease

    COVID-19
  • Known Financial Commitments (USD)

    $153,701.18
  • Funder

    Canadian Institutes of Health Research (CIHR)
  • Principle Investigator

    Pending
  • Research Location

    Canada, Americas
  • Lead Research Institution

    Université Laval
  • Research Category

    Secondary impacts of disease, response & control measures

  • Research Subcategory

    Indirect health impacts

  • Special Interest Tags

    Gender

  • Study Subject

    Non-Clinical

  • Clinical Trial Details

    N/A

  • Broad Policy Alignment

    Pending

  • Age Group

    Adults (18 and older)

  • Vulnerable Population

    Not applicable

  • Occupations of Interest

    Health PersonnelHospital personnelNurses and Nursing Staff

Abstract

Le virus SARS-CoV-2 profite d'une large couverture mediatique en regard des deces qui lui sont attribuables. Les centres de sante au Canada suivent son evolution et ils sont attentifs a l'apparition de tout nouveau cas. Cette maladie virale peut faire peur et des professionnels de la sante pourraient craindre pour leur securite ou celle d'autrui au moment d'intervenir aupres de personnes infectees. Ce choix d'intervenir ou de se retirer des soins est generalement facile a faire en l'absence d'une veritable menace et il est soumis a un processus rationnel et conscient. Cependant, lorsqu'une personne est soumise a une menace reelle et imminente, elle ressent du stress et de la peur. Cette peur, rationnelle ou irrationnelle, joue un role important dans la decision d'intervenir ou de fuir. Actuellement, nous ne connaissons pas la reaction des professionnels de la sante lorsqu'ils font face a une menace imminente tel que le SARS-CoV-2. Nous ne connaissons pas le profil des personnes qui accepteraient d'intervenir, ni celui des personnes qui prefereraient s'abstenir. Nous desirons, dans cette etude, creer un environnement de simulation authentique reproduisant une situation d'epidemie. Des participants selectionnes au hasard (infirmieres, medecins et preposes) dans cinq etablissements de sante du Canada seront appeles a intervenir aupres de personnes atteintes par le coronavirus. Par cette simulation in situ, nous cherchons a reproduire l'etat mental dans lequel le professionnel de la sante se trouvera au moment d'intervenir aupres de cette population. Nous serons ainsi en mesure de determiner le profil des personnes pretes a intervenir, a l'aide d'analyse qualitative et quantitatives. Les centres hospitaliers pourront utiliser les resultats pour determiner les personnes susceptibles d'intervenir efficacement et de facon efficiente dans le cas d'une eclosion majeure afin de reduire les risques organisationnels et humains de l'epidemie.